3 règles imparables pour cuisiner sainement

Résumé!

État des lieux

Vous avez envie de démarrer en cuisine saine mais vous ne savez pas par où commencer? Vous pensez que tout ça est hors de votre portée? Vous avez l’impression que jamais vous n’y arriverez?

Vous pensez que c’est très compliqué parce qu’il y a énormément de produits que vous ne connaissez pas, et tout autant de techniques dont vous n’avez jamais entendu parler?

Vous vous sentez découragé avant même d’avoir commencé, vous aimeriez savoir ici et maintenant comment faire pour démarrer?

Je vais vous rassurer… Il est très facile de débuter en cuisine saine. Pour cela, il suffit de suivre 3 règles fondamentales et simples.


Première règle

Laisser le temps au temps. Le monde ne s’est pas fait en un jour… Il vous faudra découvrir quelques produits ainsi que deux trois trucs&astuces pour vous habituer à de nouveaux réflexes. Dès aujourd’hui, vous pouvez ajouter de nouveaux gestes de cuisine saine dans vos repas de tous les jours.

Par exemple, une des premières choses est de vous fournir en produits frais. Ça a l’air de rien, mais c’est essentiel à la réalisation d’un plat savoureux. Pour éviter de cuisiner pendant des heures, la fraîcheur de vos produits joue un grand rôle. Plus un produit est frais, plus un produit est de saison, plus il aura de goût. Et moins vous aurez de travail pour lui donner une saveur.


Deuxième conseil

Une fois que vous aurez choisi vos produits avec soin, vous les associerez en fonction de leur saveur et de leur couleur. Ça a l’air simple mais souvent ça marche. Par exemple, j’associerai facilement les épices entre elles en fonction de leur couleur:

  • le curcuma avec la cannelle et le paprika,
  • le curcuma, le curry, le cumin,
  • le basilic avec l’origan,
  • le thym avec le romarin,

Pour les légumes, je ferai la même chose. Je vais mélanger les produits en fonction de leur saison. Par exemple:

  • la tomate avec le poivron,
  • l’aubergine et la courgette
  • la patate douce avec le panais
  • le navet et le potimarron.

C’est un ensemble de réflexes que vous apprendrez à avoir et à négocier avec le temps.


Troisième idée

Et elle est fondamentale pour avoir un repas de qualité, c’est la cuisson.

Pour cela, je privilégie les cuissons à basse température. Que ce soit la cuisson vapeur, la cuisson au four en dessous de 100° ou encore la cuisson au wok (plus forte mais plus rapide), toutes trois privilégient les nutriments et gardent les saveurs.

Ainsi, je suis certaine d’avoir un repas de qualité et gourmand. Si vous cuisez au four, veillez à recouvrir votre plat d’un papier sulfurisé (on oublie l’aluminium) et si vous utilisez la vapeur, faites-le simplement dans une casserole sans pression pour garder une basse température.

Inutile d’investir dans un four au début, une simple casserole avec passoire intégrée fera l’affaire.


Une fois que vous aurez mis ces trois piliers en place, vous pourrez déjà créer de jolies assiettes, riches en nutriments.

Et puis, pas à pas, vous construirez de nouvelles habitudes en cuisine saine.

 

Rappelez-vous, changer son assiette doit se faire lentement pour éviter les crispations.

Donc…

 

 

Je partage !

Laissez votre commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *